Biographie de Jacques François

La carrière d’enseignant et chercheur de Jacques François a débuté en 1970 et s’est partagée jusqu’en 1991 entre

  •  l’enseignement de la langue allemande dans différents établissements à Caen, en Lorraine et dans la région parisienne jusqu’aux classes préparatoires du Lycée militaire de Saint-Cyr l’école
  • et un ‘post-doctorat’ (le terme est anachronique pour l’époque) à l’université de Constance en Allemagne (1977-1982).

Il a été ensuite nommé professeur de linguistique à l’université Nancy II (1991-1998), avant de terminer sa carrière à celle de Caen (1998-2010).

 

Il a soutenu

  • en 1975 une thèse de 3ème cycle en Études Germaniques à l’université Paris VIII
  • et en 1986 une thèse ès-lettres en linguistique à la même université,
    toutes deux consacrées à la comparaison des structures verbales du français et de l’allemand.

Il a assuré

  •  des charges d’enseignement au département d’allemand de l’université Paris VII, à celui de psychologie de l’université Paris VIII, à l’université de Metz et à l’INaLCO en 3ème cycle d’ingénierie des langues et de traductique,
  • et des séminaires de formation des futurs enseignants de langue française dans différentes universités étrangères, à Cologne en Allemagne et à Tunis, Sousse et Jendouba en Tunisie.

Outre la syntaxe, sémantique et lexicologie du français et de l’allemand modernes, J. François a consacré ses recherches notamment

  • à la psycholinguistique de l’adulte, à la comparaison d’un large éventail de théories syntaxiques et sémantiques développées depuis les dernières décennies du XXe siècle,
  • à l’histoire de la linguistique allemande du XIXe siècle
  • à la documentation des études sur l’origine et l’évolution de la faculté de langage,
  • et plus récemment à la modélisation graphique des notices historiques du Trésor de la Langue Française informatisé.

Il a fondé et dirigé successivement deux laboratoires de linguistique du CNRS aux universités de Nancy II (LanDisCo, 1995-1998) et de Caen (CRISCO, 2000-2007).

Professeur émérite depuis 2010, il continue à collaborer au développement du Dictionnaire Électronique des Synonymes du CRISCO.

Il a publié six monographies entre 1989 et 2022, plusieurs centaines d’articles et a dirigé l’édition de dizaines d’ouvrages collectifs et de numéros thématiques de revues de linguistique.

Ses collègues lui ont offert deux volumes d’hommage, Au commencement était le verbe (Presses Universitaires de Caen, 2011) et Syntaxe et sémantique du français (Éditions de l’université de Carthage, 2021).